Wikia Jurassic Park
Advertisement

La Base de données InGen se trouve dans le jeu Jurassic World: Evolution.

Elle regroupe toutes les informations concernant, entre autres, les personnages, les dinosaures ou encore les sites de fouilles du jeu.

Dinosaures

Sites de fouilles

Europe

Bernissart, Belgique: La fosse Sainte-Barbe, une mine de charbon située dans le village belge de Bernissart, a été en 1878 le théâtre d'une découverte incroyable: des dizaines de squelettes presque complets de dinosaures qui lui ont valu le surnom de "mine aux Iguanodons". Une telle concentration de spécimens dans cette région a été expliquée à l'époque par l'idée que les Iguanodons se déplaçaient en troupeaux, mais une autre théorie est envisageable: ces spécimens auraient pu être emportés par une crue subite ou une coulée de boue. Si les fouilles ont permis de découvrir 38 squelettes, la fosse n'a jamais été entièrement déblayée en raison de différentes inondations et des bouleversements de la Première Guerre Mondiale.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Iguanodon.

Kent, Royaume-Uni: La formation de Hythe est une sous-section du groupe géologique de Lower Greensand, qui s'étend depuis la région de Wealden, dans le Sussex, jusqu'au massif de Londres-Brabant, dans l'Est de l'Angleterre. Elle date du Crétacé inférieur et est principalement composée de grès, de sable, de mudstone et de calcaire.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Iguanodon.

Lourinhã, Portugal: La formation de Lourinhã, qui se trouve sur la côte Ouest du Portugal dans la municipalité du même nom, date du Jurassique supérieur, 150 millions d'années avant notre ère. Le site comprend une faune similaire à celle retrouvée dans la formation de Morrison aux États-Unis, et la formation de Tendaguru en Tanzanie. On y retrouve également des sédiments déposés par les réseaux fluviaux et les marées caractéristiques d'un environnement côtier. Une grande variété de restes de dinosaures y ont été découverts, dont des empreintes et des oeufs fossilisés. Des œufs de dinosaures ont été retrouvés dans le membre inférieur Amoreira-Porto Novo et les membres Praia Azul et Bombarral. De nombreux œufs retrouvés sur le site contenaient encore du tissu embryonnaire. On a découvert dans la formation de Lourinhã les plus anciens fossiles d'embryons de Théropodes et de Sauropodes. Des restes d'insectes et de mammifères y ont également été exhumés.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Ceratosaurus, Stegosaurus.

Asie

Dashanpu, Chine: La formation de Ziliujing se situe dans le bassin de Zigui et date du Jurassique moyen à supérieur, 168 millions d'années avant notre ère. Elle constitue une unité sédimentaire de la formation de Dashanpu en Chine. Les premiers fossiles y ont été découverts dans les années 1970. 300 empreintes de théropodes et sauropodes ont été trouvées dans cette région correspondant probablement à un lac d'eau douce. De plus, un spécimen de dinosaure exhumé en 1977 constituerait un maillon de l'évolution du présauropode en sauropode. La région était recouverte d'une forêt dense, certainement traversée par une rivière qui se jetait dans un lac. Des fossiles d'amphibiens, de tortues, de reptiles marins et de poissons y ont été découverts.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent êtres découverts ici: Chungkingosaurus, Dilophosaurus, Gigantspinosaurus, Huayangosaurus, Mamenchisaurus.

Yunnan, Chine: La formation de Lufeng (aussi connue sous le nom de formation de Lower Lufeng) se trouve dans la province du Yunnan en Chine. Elle se compose de deux unités, les strates de Dull Purplish et Dark Red, datant des étages Hettangien et Sinémurien du Jurassique inférieur, 201 à 199 millions d'années avant notre ère. Les premiers fossiles de dinosaures ont été découverts sur ce site en 1938 par le géologue Bian Meinian et Wang Cunyi. En 2004, la zone a été classée Géoparc national de Chine et a reçu ses premiers visiteurs en 2008. Les sédiments ont formé une plaine alluviale constituée de grès et de mudstone. En 2008, les premières empreintes ont été découvertes dans la formation, près du village de Yoahzan et d'autres ont été découvertes depuis dans la région. Y ont été trouvés des fossiles de Crurotarsi, de Tritylodontes et d'espèces mammaliaformes.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent êtres découverts ici: Dilophosaurus.

Mongolie-Intérieure, Chine: La formation d'Iren Dabasu est située dans la région d'Iren Nor, en Mongolie-Intérieure, et date de l'ère céramanienne du Crétacé supérieur, 100 millions d'années avant notre ère. Elle coiffe la formation d'Arshanto. Les premiers dinosaures y ont été découverts en 1922, mais tous les ossements n'ont pas encore été étudiés. Les études combinées d'équipes paléontologiques canadiennes et chinoises de 1988 à 1990 ont renouvelé l'intérêt pour la zone et la variété de fossiles qu'elle abrite. Le site se compose de grès, d'argilite et de siltite, sédiments déposés par un réseau de larges rivières et chenaux. Le climat de la région était probablement humide, ce qui aurait contribué au gigantisme des spécimens qu'elle abritait, caractéristique que l'on ne retrouve pas dans d'autres sites de fouilles similaires. Des œufs de dinosaures et des fossiles de tortues y ont été exhumés. La formation est également riche en ossements de dinosaures et microfossiles.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Archaeornithomimus, Vélociraptor.

Heilongjiang, Chine: La formation de Yuliangze se situe près d'Heilongjiang en Chine. Elle se trouve sous la formation de Taipinglinchang et date de l'étage maastrichtien du Crétacé supérieur, 69 millions d'années avant notre ère. Jiayin et Wulaga sont deux sites fossilifères particulièrement riches de cette formation qui se compose principalement de grès, de mudstone et de sédiments fluviaux. On y trouve également des conglomérats, indiquant la présence de cours d'eau ou de lacs et étangs. Le comblement de chenaux par des dépôts grossiers indique que la zone était également traversée par des rivières. On trouve principalement dans cette région des fossiles d'Hadrosauridés, bien que d'autres types de dinosaures y aient été exhumés.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Crichtonsaurus, Tsintaosaurus.

Désert de Gobi, Mongolie: La vallée de Nemegt (aussi connue comme Nemegtskaya Svita) se trouve dans le désert de Gobi en Mongolie. Elle repose sur la formation de Barun Goyot et daterait de l'ère maastrichtienne du Crétacé supérieur, 70 millions d'années avant notre ère. Les sédiments de schiste et de grès qui la composent ont été déposés par des cours d'eau, rivières, lacs et plaines inondables. Des restes de bois pétrifié et de conifères de la famille des Araucariacées suggèrent que la zone abritait de vastes étendues de forêts de conifères et d'autres plantes. Les sédiments retrouvés sont typiques d'un environnement (probablement humide) propice à une faune et une flore abondantes. Des restes de crocodiles, de tortues, de poissons et de nombreux dinosaures y ont été exhumés ainsi que des œufs fossilisés d'au moins deux espèces de dinosaures. En 2007, les empreintes fossilisés d'un grand sauropode ont été découvertes.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Gallimimus, Homalocephale, Parasaurolophus, Velociraptor.

Amérique du Nord

Monts Uinta, États-Unis: La monument national dinosaur se situe au cœur de la formation Morrison dans les Monts Uinta, à la frontière entre le Colorado et l'Utah. Le site a été classé monument national le 4 Octobre 1915 à la demande du Président Américain Woodrow Wilson, et les fossiles découverts sur place datent du Jurassique, 150 millions d'années avant notre ère. La région rassemble plus de 800 sites paléontologiques. La formation se compose d'une couche fossile de grès avec quelques conglomérats correspondant à la présence d'anciens lits de rivières. La région s'étend sur 81000 hectares. Les lits à ossements ont été découverts en 1909 par Earl Douglass, paléontologue qui travaillait pour le musée d'Histoire Naturelle de Carnegie. Ses équipes ont découvert des milliers de fossiles. Le site abrite également de nombreux vestiges préhistoriques de la culture Fremont ainsi que des tribus amérindiennes Utes et Shoshones. Divers fossiles, notamment de reptiles et de crocodiles, ont été découverts dans la région.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Apatosaurus, Camarasaurus, Diplodocus, Stegosaurus.

Montana, États-Unis : Egg Mountain est un site d'intérêt particulier, et un affleurement de la formation de Two Medecine dans le Montana. Il se situe au Sud de la ville de Choteau et date du Crétacé supérieur, environ 800 millions d'années avant notre ère. Le site se compose principalement de grès et se trouvait dans une région au paléoclimat semi-aride. Il s'agissait probablement d'une plaine littorale longeant la voie maritime intérieure de l'Ouest. En 1978, Marion Brandvold a découvert des ossements que Jack Horner et Bob Makela ont identifiés comme étant une nouvelle espèce d'Hadrosauridé, qu'ils ont baptisée Maiasaura. La région abrite la plus forte concentration de fossiles de dinosaures au monde, dont des œufs, des fœtus et des ossements de bébés et de juvéniles. Ces découvertes ont permis de démontrer pour la première fois que les dinosaures s'occupaient de leurs petits, d'où le nom Maiasaura qui signifie "lézard bonne mère". On a également trouvé sur ce site des restes de mammifères et de lézards.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Maiasaura.

Utah, États-Unis : La formation de Cloverly se situe dans les États du Montana, du Wyoming, du Colorado et de l'Utah, dans l'Ouest des États-Unis. Baptisée par N.H. Darton en 1904, elle tient son nom d'un bureau de poste de Bighorn Basin, dans le Wyoming. Elle date de l'étage Aptien du Crétacé inférieur, 115 millions d'années avant notre ère. La formation (d'une épaisseur de 46 à 122 mètres) est recouverte par le schiste de Thermopolis et coiffe la formation de Morrison. La formation se compose de mudstone, de conglomérats et de grès. Des sédiments de plaines inondables et alluviales ont été retrouvés dans la région, attestant de la présence passée de rivières et de bassins. Cette formation est constituée de trois membres. Littel Sheep, le membre le plus inférieur, se compose de mudstone. La couche de conglomérat du Pryor se situe au Nord de Bighorn Basin. La couche supérieure est le membre de Himes. De vastes quantité de restes paléontologiques ont été retrouvées dans la région, dont des œufs de dinosaures, des mammifères et des poissons.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Deinonychus, Sauropelta.

Utah, États-Unis : La carrière fait partie de la formation de Morrison et se compose de mudstone, une roche sédimentaire issue d'un ancien réseau fluvial. On pense que le site constituait un véritable piège à prédateurs en raison de l'épaisse boue composant le sol, ce qui expliquerait l'accumulation de fossiles de dinosaures sur place. D'autres théories suggèrent que la présence d'ossements en si grand nombre serait plutôt due à une sécheresse ou une catastrophe naturelle. De nombreux restes ont été exhumés de la carrière, dont des fossiles de plantes, de Gastéropodes, de Chordés et de dinosaures.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Allosaurus, Brachiosaurus, Camarasaurus, Stegosaurus.

Colorado, États-Unis : La formation de Morrison tient son nom de la ville du Colorado où les premiers fossiles furent découverts en 1877 par Arthur Lakes. La région est l'une des causes des rivalités survenues durant la guerre des os, à la fin du 19e siècle. Cette vaste zone, constituée de plusieurs couches, couvre une surface de 1,5 millions de km² et s'étend à travers les territoires du Montana, du Dakota du Nord et du Sud, du Nebraska et du Kansas avec des prolongements dans d'autres états. Cette formation date du Jurassique supérieur, 156 millions d'années avant notre ère. Le site se compose de grès, de mudstone, de siltite et de calcaire déposés par une succession de cours d'eau et de plaines inondables. La présence d'anciennes plantes (par opposition aux herbes plus communes) prouve que de vastes zones de la région évoluaient dans un climat sec de type savane. Il s'agit de l'un des sites d'Amérique du Nord les plus riches en fossiles. Y ont été découverts de nombreux fossiles de végétaux, d'insectes, de poissons, de crocodiles, de lézards et de palourdes.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Allosaurus, Apatosaurus, Brachiosaurus, Camarasaurus, Ceratosaurus, Diplodocus, Dryosaurus, Sauropelta.

Wyoming, États-Unis : La formation de Lance tient son nom de Lance Creek, une localité du Wyoming. Elle recouvre la formation de Meeteetse et s'étend sous la formation de Fort Union. Elle date du Maastrichtien, période du Crétacé supérieur, 69 millions d'années avant notre ère, et repose sur la zone marine d'ammonites du Wyoming. Elle s'étend jusqu'à la démarcation marquant l'extinction Crétacé-paléogène. La formation se compose principalement de grès, et la présence de fossiles marins indique qu'il s'agissait d'une plaine côtière longeant la voie marine intérieure de l'Ouest. Le climat y était probablement subtropical sans saison froide. Plusieurs milliers de fossiles y ont été découverts, dont des restes de dinosaures, d'amphibiens, de tortues, de crocodiles, de poissons et de mammifères.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Ankylosaurus, Corythosaurus, Edmontosaurus, Pachycephalosaurus, Struthiomimus, Stygimoloch, Torosaurus, Triceratops, Tyrannosaurus Rex.

Amérique du Sud

Afrique

Gebel El-Dist, Égypte : La formation de Bahariya se compose d'une superposition de strates rocheuses et se trouve dans le désert occidental d'Égypte. Elle est coiffée par les formations d'El Heiz et El Naqb et repose sur un soubassement. La formation tire son nom de l'oasis du même nom et &t& baptisé ainsi par Said en 1962. Les étages stratigraphiques commencent au début du Cénomanien, 95 millions d'années avant notre ère. Elle constitue la base d'une vaste dépression dont les sédiments se sont déposés suite à une série de fluctuations du niveau de la mer. La formation se compose principalement de grès, avec la présence de siltite et de mudstone. Ce site est connu comme étant l'un des plus fossilifères d'Afrique. Différentes découvertes paléontologiques y ont été faites, dont des fossiles de Lépidosauriens, de Sauropodes et de Théropodes. On y trouve en abondance des fossiles de poissons, dont des spécimens de prédateurs géants. Malgré sa richesse en fossiles, le site reste très peu étudié.

Des vestiges des dinosaures suivants peuvent être découverts ici: Carcharodontosaurus, Spinosaurus.

Australie

Paléontologie

Métaux

L'or est un métal précieux historiquement utilisé comme monnaie d'échange ou pour constituer des réserves.

L'iridium est un métal précieux dur et dense utilisé dans le cadre de différentes applications industrielles.

L'osmium est un métal dur et cassant souvent employé dans des alliages.

Le platine est un métal précieux ayant un large éventail d'utilisations possibles.

Le rhénium est un métal lourd et rare, utilisé dans la fabrication de moteurs d'avions à réaction et de fusées.

Le rhodium est l'un des métaux les plus rares et les plus précieux au monde.

L'argent est un métal précieux polyvalent aux nombreuses applications pratiques et souvent fondu en barres.

Fossiles

Les fossiles d'amphibiens sont des vestiges des premiers animaux terrestres issus de poissons osseux et apparus il y a environ 370 millions d'années.

Les fossiles d'angiospermes sont des vestiges de plantes à fleurs ayant fait leur apparition 160 millions d'années avant notre ère.

Les fossiles d'oiseaux témoignent de l'évolution de certains dinosaures en volatiles.

Les fossiles d'œufs d'oiseaux contiennent des embryons fossilisés d'espèces aviaires ayant existé à différentes époques.

Les fossiles de conifères sont des reste pétrifiés d'arbres ou arbustes ayant fait leur apparition il y a 300 millions d'années.

Les coprolithes sont des excréments fossilisés d'animaux divers.

Les fossiles de cynodontes incluent des thérapsides, qui firent leur apparition il y a 275 millions d'années.

Les fossiles de fougère sont des vestiges d'un type de plante vasculaire commun apparu 360 millions d'années avant notre ère.

Les fossiles de poissons sont des vestiges d'un type de créature aquatiques apparues il y a 540 millions d'années.

Les fossiles de champignons sont des restes pétrifiés d'eucaryotes pouvant dater d'il y a 2,4 milliards d'années.

Les fossiles de ginkgo sont des vestiges d'un genre inhabituel de plante apparue il y a 270 millions d'années.

Les empreintes de peau sont des restes fossilisés de l'épiderme d'une créature.

Les fossiles de serpents témoignent de l'évolution de ces reptiles depuis leur apparition il y a 167 millions d'années.

Les fossiles de tortues fournissent une chronique de l'évolution des chéloniens depuis leur apparition il y a 157 millions d'années.

Gènes

ADN

Les gènes NULS de la grenouille-taureau (Rana catesbeiana) sont soigneusement sélectionnés pour colmater les vides dans les génomes tout en minimisant l'impact global sur le développement des dinosaures.

L'ADN de l'exosquelette du cerf-volant (Lucanus cervus) contient une quantité élevée de kératine permettant d'obtenir des dents et des griffes incroyablement solides.

L'ADN de crocodile américain (Crocodylus acutus) crée des dépôts osseux persistants dans le derme (ostéodermes), ce qui le rend plus résistant.

L'ADN de la chauve-souris (Diaemus youngi) peut être utilisée pour développer de puissants tissus musculaires cardiaques et pulmonaires.

L'ADN de varan (Varanus komodoensis) favorise une digestion rapide et efficace de toutes sortes d'aliments.

L'ADN de crotale (Bothriopsis medusa) favorise une agressivité accrue comme système de défense.

L'ADN de squille (Squilla mantis) améliore la réactivité grâce à un système nerveux hautement efficace.

Les tests prouvent que l'ADN de corbeau (Corvus corax) permet de former des liaisons neuronales rapides dans le cerveau.

L'ADN de tortue verte (Chelonia mydas) ralentit le vieillissement des neurones.

Les propriétés de l'ADN permettant à l'anolis (Anolis carolinensis) de faire repousser sa queue favorisent considérablement la régénération de tissus sains.

L'ADN de requin gris de récif (Carcharhinus amblyrhynchos) offre une résistance particulièrement efficace aux maladies, dont le cancer.

L'ADN de l'anax empereur (Anax imperator) permet de renforcer les articulations fragiles avec des muscles performants.

L'ADN de crabe royal (Paralithodes camtschaticus) permet d'obtenir des globules rouges offrant une bonne résistance aux environnements froids et hostiles.

Gènes d'apparence

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés naturels. Source: Grenouille-taureau (Rana catesbeiana).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés vert-de-gris. Source: Sauterelle Katydid du lichen (Markia hystrix).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés verts.

Source: Couleuvre verte (Opheodrys vernalis).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés rayés noirs et blancs. Source: Zèbre (Equus quagga).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés bleux.

Source: Ara hyacinthe (Anodorhynchus hyacinthinus).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés orange.

Source: Grenouille des fraises (Oophaga pumilio).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés vert vif. Source: Grenouille léopard (Lithobates pipiens).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés de couleur sable. Source: Agame barbu (Pogona vitticeps).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés jaune-vert.

Source: Varan du Nil (Varanus niloticus).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés gris sombre.

Source: Iguane marin (Amblyrhynchus cristatus).

L'épissage de ce gène permettra de créer des spécimens aux motifs cutanés violets.

Source: Choucador pourpré (Lamprotornis purpureus).

Lieux

L'allée principale relie le centre de la découverte au lagon du Mosasaure et permet d'accéder à de nombreuses attractions. Elle est bordée de boutiques et autres stands proposant à la vente des grandes marques et des produits dérivés de Jurassic World.

C'est par cette allée qu'ont été évacués les foules lors de l'incident de 2015, laissant de nombreux visiteurs en proie aux Ptérosaures échappés de la volière endommagée. C'est également là qu'a eu lieu le dernier combat avec l'Indominus Rex. (Films: Jurassis World)

La gyrosphère de Jurassic World permet aux visiteurs de se déplacer parmi certains troupeaux de dinosaures comme l'Apatosaure, le Parasaurolophus et le Stégosaure. Relativement lentes, les gyrosphères disposent d'une coque sphérique en verre blindé offrant une magnifique vue panoramique. L'ordinateur de bord fournit des informations sur les dinosaures croisés et le système de sécurité intégré empêche les visiteurs de s'approcher trop près des animaux.

Lors de l'incident d'Isla Nublar en 2015, Zach et Gray Mitchell ont quitté l'itinéraire principal pour aller à la rencontre d'un groupe d'Ankylosaures et ont été attaqués par l'Indominus Rex. Après avoir vaincu l'un des dinosaures cuirassés, l'hybride s'en est pris ) la gyrosphère, mais les garçons sont parvenus à lui échapper. (Film: Jurassic World)

C'est depuis le centre de contrôle que sont gérées les opérations de tous les systèmes de Jurassic World. La technologie de ce centre est bien plus perfectionnée que celle du parc d'origine et nécessite donc nettement plus de personnel, dont deux employés notables, Lowery Cruthers et Vivian Krill.

Toutes les activités du parc sont également surveillées et contrôlées depuis ces locaux. Le centre de contrôle a joué un rôle clé lors de l'incident d'Isla Nublar en 2015 et a fini par être réquisitionné par Vic Hoskins sous les ordres de la division Sécurité d'InGen. (Film: Jurassic World)

Ce bâtiment rassemble toutes les activités auxquelles peuvent s'adonner les visiteurs de Jurassic Park et constitue également le centre névralgique des opérations du parc. Les visiteurs peuvent y admirer des répliques de dinosaures et des fresques, ou encore faire des achats dans les diverses boutiques de souvenirs. C'est là que se trouve également le laboratoire de génétique qu'ont visité le Dr Alan Grant et les autres membres de l'équipe d'évaluation. Le bâtiment est équipé d'un abri au sous-sol.

Le centre a subi d'importants dégâts en 1993, lors d'un combat entre le Tyrannosaure et les Vélociraptors dans le hall principal. (Film: Jurassic Park)

Isla Matanceros est l'île la plus septentrionale de l'archipel de Las Cinco Muertes. Comme pour les autres îles, à l'exception d'Isla Sorna, InGen n'y a mené aucune opération connue.

Isla Matanceros est réputée pour ses chaînes de montagnes escarpées et sa forêt luxuriante. Le climat y est plus clément que dans le reste de l'archipel.

Isla Muerta se trouve entre Isla Matanceros et Isla Sorna dans l'archipel de Las Cinco Muertes. On ne rapporte aucune activité connue d'InGen sur cette île. Son nom signifie "île morte".

Isla Muerta est principalement recouverte de zones boisées et possède de magnifiques paysages littoraux. L'île est connue pour la violence des tempêtes qui s'y abattent parfois.

Isla Pena, la plus petite île de Las Cinco Muertes, est située à l'extrémité orientale de l'archipel. InGen n'y a jamais développé aucune activité.

Cette île étroite représente un véritable défi en termes de gestion des dinosaures et essuie des tempêtes extrêmement violentes.

Isla Tacaño, située entre Isla Sorna et Isla Pena, est la deuxième plus petite île de l'archipel de Las Cinco Muertes. Des activités y ont été développées en vain par le passé.

Elle est connue pour son relief accidenté qui rend toute construction quasiment impossible dans de nombreuses zones. Heureusement, le climat y est plus clément que sur d'autres îles.

C'est dans le labo de la création Hammond que sont crées les dinosaures (exception faite du Tyrannosaure qui avait été cloné par InGen pour le premier Jurassic Park), processus dont les étapes peuvent être observées par les visiteurs. Extraction: l'ADN est extrait de moustiques fossilisés dans l'ambre. Séquençage: l'ADN récupéré est analysé, puis utilisé pour établir des génomes complétés avec de l'ADN d'animaux actuels.

Constitution de l'œuf: les génomes ainsi crées sont insérés dans des œufs hôtes avant leur incubation dans la couveuse où des techniques spéciales sont employées pour accélérer leur développement. Une fois éclos, les petits sont élevés dans des enclos séparés puis transférés dans le parc lorsqu'ils sont en âge de rejoindre les autres dinosaures. (Film: Jurassic World)

Le monorail est le mode de déplacement principal des visiteurs dans Jurassic World. Dès leur arrivée au port, les passagers montent à bord pour franchir la gigantesque porte du parc et descendre dans l'allée principale. De là, ils peuvent utiliser ce même moyen de transport pour rejoindre toutes les grandes attractions, dont la station gyrosphères, la croisière du Crétacé ou encore le complexe hôtelier. (Film: Jurassic World)

Roland Tembo avait accepté de mener l'opération d'extraction dans l'espoir d'ajouter l'ultime gibier à son tableau de chasse: le Tyrannosaure. Le site se situait dans une fosse à l'abri des regards, parmi les rochers et la végétation, dans la partie Nord-Est de l'île.

Un bébé Tyrannosaure a été trouvé dans le nid, surveillé de près par ses parents, ce qui est venu confirmer la théorie du Dr Sarah Harding, selon laquelle les Tyrannosaures s'occupaient de leur progéniture. (Film: Le Monde Perdu)

La gigantesque porte de Jurassic Park marque l'entrée du parc. En la voyant, Ian Malcolm n'a pas pus s'empêcher de demander si King Kong était un résident du parc. (Film: Jurassic Park)

La vallée des Galliminus est un vaste enclos ouvert abritant des Galliminus, des Apatosaures, des Parasaurolophus et bien d'autres espèces de dinosaures. La région ne comptant aucune espère prédatrice, les animaux y vivent paisiblement. L'attraction, appelée Randonnée dans la jungle, permet aux visiteurs de suivre une visite guidée de la vallée.

Au cours de l'incident d'Isla Nublar en 2015, l'Indominus Rex en fuite est venu se réfugier dans la vallée où il a massacré de nombreux dinosaures. Un Apatosaure agonisant avait d'ailleurs été découvert par Owen Grady et Claire Dearing alors qu'ils étaient à la recherche des jeunes Mitchell. (Film: Jurassic World)

Archives

Personnages

Maladies

La grippe aviaire est une forme du virus de la grippe infectant les oiseaux, les plus proches parents des dinosaures. La maladie peut se transmettre facilement d'une espèce à une autre grâce à un processus de mutation, et les dinosaures génétiquement modifiés sont plus vulnérables à la maladie. Le virus se transmet par contact direct ou indirect (équipement contaminé), mais peut également être présent dans les selles d'un dinosaure infecté.

Très contagieuse, cette maladie peut être mortelle.

La fougère-aigle fait partie du régime alimentaire des dinosaures herbivores et existe depuis plus de 55 millions d'années.

En cas de surconsommation ou si la source est contaminée, le dinosaure peut souffrir d'intoxication pouvant entraîner une carence en thiamine, de la fièvre et des infections secondaires.

La campylobacter est une forme de bactérie provoquant des infections gastro-intestinales avec des symptômes pouvant aller de l'inflammation à la dysenterie.

La principale voie de transmission est alimentaire, mais peut également survenir au contact d'animaux infectés.

La rhinite, ou rhume, est une infection très fréquente du système respiratoire. Le virus se transmet par aérosol et par contact, et peut donc se propager très rapidement au sein du troupeau.

La maladie est généralement bégnine chez les animaux contemporains, mais le système immunitaire des dinosaures n'est pas toujours préparé à y faire face. Une épidémie au sein du parc risque de compliquer le travail des gardes. Il est donc important d'agir rapidement lorsqu'un dinosaure affiches les symptômes du rhume.

Escherichia Coli est une bactérie fréquemment présente dans les intestins d'animaux. La plupart des formes de cette bactérie sont inoffensives, mais certaines peuvent entraîner des maux d'estomac, voire des insuffisances rénales dans les cas extrêmes.

Le colibacille se transmet généralement par contact avec la matière fécale de dinosaures infectés ou par l'indigestion ou le contact avec de la nourriture contaminée.

Les mycotoxines sont des métabolites de champignons que l'on retrouve sur certaines céréales utilisées dans le régime alimentaire des dinosaures herbivores.

Une infection peut potentiellement entraîner la mort et les symptômes incluent lésions rénales, troubles de l'appétit et dysfonctionnement du système immunitaire.

Les nématodes (ou vers ronds) responsables de l'ankylostomose sont des parasites intestinaux. Les symptômes varient en fonction du nombre de vers colonisant l'organisme et peuvent se manifester par des éruptions cutanées, des douleurs abdominales et des diarrhées.

Cette verminose peut se transmettre au contact de matières fécales ou d'aliments contaminés, faisant de l'hygiène la meilleure mesure préventive.

Notes

Sources


Advertisement