Wikia Jurassic Park
Advertisement

Le Ptéranodon est un ptérosaure et un reptile volant. Comme beaucoup de ptérosaures, ils devaient avoir des pycnofibres semblables à un duvet.

Films

Description des spécimens d'InGen:

Il existe trois versions de ptéranodons créées par InGen. Les deux dernières versions peuvent soulever des objets ou des personnes et sont agressives, contrairement à la réalité.

Pour la première version: les femelles et les mâles sont beige avec la tête bleue et le bec jaune. D'après les concepts arts, ils sont un mélange des Pteranodon longiceps et de Geosternbergia sternbergi, les femelles ont la crêtes des mâles P.longiceps et les mâles, celle des mâles G.sternbergi. C'est la version la plus "pure".

Pour la seconde version: les femelles sont marrons clairs avec le dos et des taches plus foncés. Les mâles ont la peau noire avec le bord des ailes et le ventre blanchâtres. Ils possèdent également des taches jaunes sur le bec et la crête ainsi qu'une bande rouge qui part des yeux jusqu’aux épaules. Les deux sexes possèdent une crête de Pteranodon longiceps mâle et ironiquement, des dents dues à l'ADN de grenouille. Les jeunes possèdent, quant à eux, le duvet de pycnofibres.

Pour la troisième version: Les femelles sont gris sombre avec le dos rouge sombre. Certaines ont une tache bleue sur l'oeil et toutes ont la crête des Pteranodon longiceps femelles. Aucun mâle n'a été aperçu pour l'instant.

Création et mise en liberté:

Les Ptéranodons ont été recréés sur Isla Sorna par les savants d'InGen où ils ont été nourris et élevés pour être étudiés. Lors de l'ouragan Clarissa, comme les autres créatures de l'île, ils furent libérés, croyant qu'ils ne survivraient pas à cause de la solution Lysine sauf la seconde version. Seuls les spécimens de la première version furent relâchés. En 2001, Alan et le groupe furent attaqués par des spécimens de la deuxième version dans la volière d'Isla Sorna et les ont accidentellement libérés. Vic Hoskins fut chargé de s'occuper du "nettoyage" de plusieurs Ptéranodons qui avaient quitté l'île. Cela impressionna Simon Masrani, qui décida de mettre Hoskins à la tête de la Division Sécurité d'InGen.

Jurassic World:

La troisième version fut créée pour le parc et placée dans la volière avec les Dimorphodons.

Incident de 2015:

Lors de l'incident du parc, l'Indominus fonça sur la volière et effraya les ptérosaures, qui causèrent le crash de l'hélicoptère de Masrani. Puis, ils attaquèrent les visiteurs et les employés du parc présents dans la rue principale. Plusieurs s'en prirent à Zara et la lâchèrent par accident dans le bassin du Mosasaure, après que deux Ptéranodons se furent chamaillés pour en faire leur repas. L'un d'entre eux essaya de récupérer Zaran mais il ne parvint pas à redécoller, étant donné que ses ailes étaient mouillées. Il se fit ensuite dévorer avec Zara par le Mosasaure.

Jurassic World : Fallen Kingdom

Les Pteranodons s'étant échappés de la Volière de Jurassic World vivent désormais à l'état sauvage mais leur existence est menacée quand le Mont Sibo commence à gronder.

Plusieurs d'entre eux survolent Owen Grady alors que ce dernier recherche Blue durant la mission de sauvetage. Beaucoup d'autres apparaîtront plus tard lors de l'éruption volcanique qui cause une débandade massive parmi les animaux. Ces mêmes animaux étant capables de voler quittent l'île de leurs propres moyens et ont vraisemblablement survécu.

Au moins trois individus sont capturés par les mercenaires travaillant pour Eli Mills. Plus tard, lorsque Maisie Lockwood libère les créatures du manoir, un adulte attrape un des gardes du corps de Mills et tente de l'emporter dans les airs avant de le lâcher, ce qui tue l'homme.

Quand Maisie, Owen et Claire Dearing font route vers une destination inconnue, ils aperçoivent trois Pteranodons.

Encore trois autres survolent Las Vegas et se posent sur la copie de la Tour Eiffel.

Jeux:

Ils sont présents dans les jeux.

Jurassic World: Evolution

Pteranodon, du Grec ancien signifiant "Ailé et sans dents", est un reptile volant ayant vécu au Crétacé suéprieur. Il appartient au clade d'Archosaures Avemetatarsalia, biel qu'il ne soit pas lui-même un dinosaure. Mesurant plus de 7 mètres d'envergure, ces reptiles étaient dotés d'une ossature fin et légère leur permettant de voler.

Les Pteranodons vivaient certainement sur les littoraux et nichaient loin des côtes, à l'abri des prédateurs. Des squelettes de becs sans dents contenant des restes de poissons ont notamment été retrouvés. On pense que ce reptile était doté d'une poche similaire à celles des pélicans modernes et d'une crête qui lui servait de balancier lorsqu'il effleurait la surface de l'eau.

C'est le Paléontologue Américain Othniel Charles Marsh qui a découvert les premiers fossiles de Pteranodon au Kansas. Il s'agissait du tout premier Ptérosaure découvert hors d'Europe. Des crânes, ailes et phalanges ont ainsi été exhumés entre 1870 et 1872 parmi des fossiles de reptiles marins, notamment de Plésiosaures et de Mosasaures. Marsh a baptisé son holotype Pteranodon Longiceps, en référence à la "tête allongée" de l'animal.

Des fossiles de Pteranodons ont été retrouvés sur un site correspondant à la voie maritime intérieure de l'Ouest, une gigantesque mer intérieure qui scindait autrefois en deux le continent Nord-américain. Cette découverte laisse à penser que le Pteranodon était piscivore et nichait près de la mer. La nature délicate des ossements retrouvés suggère que ces spécimens n'auraient pas pu subsister ailleurs que dans le calcaire.

Pteranodon Longiceps était une espèce commune de son époque et partageait son habitat avec d'autres animaux volants comme Nyctosaurus et Ichthyornis.


Advertisement